1/2

Dans l'édito de l'année, nous avions formulé des voeux pour que la présente année ne ressemble pas à la précédente. Et bien, pour le 1er trimestre, c'est raté, complètement raté! Depuis la mi-octobre (couvre-feu) et quelques jours plus tard (confinement), nous voilà à nouveau à l'arrêt! Contraints d'annuler tous les spectacles prévus sur le 1er trimestre! Ni Cendrillon, ni Sunderland, ni Uz, ni Caf'conç! Quelle désolation! Et ceci n'est que la partie émergée de l'iceberg: hors de ce qui est perceptible et qui touche directement notre public, nos troupes et nos ateliers se retrouvent sur... les plate-formes de rencontre à distance et désespèrent de monter à nouveau sur les planches (l'une d'entre elles a même mis la clef sous la porte pour la présente année, espérant renaître sous de meilleurs hospices en... septembre 2021).

Si la situation devait se prolonger en 2021 ou se répéter dans quelques semaines, nous ne pouvons dire à ce jour ce qu'il adviendra du théâtre de l'écho. Quelles seront les bonnes décisions qui nous permettront de survivre au covid-19 et à ses conséquences désastreuses tout particulièrement pour la vie culturelle? Il n'y a pas de réponse miracle à cette question! Mais soyez assurés d'une chose: la petite équipe qui a oeuvré depuis quelques années pour poursuivre l'aventure de ce lieu de culture de proximité fera tout pour apporter des solutions positives pour prolonger encore longtemps l'existence de ce théâtre qui n'en est qu'à sa 22ème année.